Siège social : 04 95 60 13 83    contact@smmi-borne-incendie.fr        Agence Aix en Provence :  06 51 58 42 89  juan.crochet@smmi-borne-incendie.fr    

Siège social : 04 95 60 13 83   
contact@smmi-borne-incendie.fr 
Agence Aix en Provence :  06 51 58 42 89
juan.crochet@smmi-borne-incendie.fr    

Siège social : 04 95 60 13 83    contact@smmi-borne-incendie.fr 
Agence Aix en Provence :  06 51 58 42 89 juan.crochet@smmi-borne-incendie.fr    

actualités SMMI

Vol d’eau, nous avons la solution !

06/10/2018

Les poteaux incendie sont en effet un point de prise d’eau souvent incontrôlé par des camions citernes (BTP, citerne municipale d’arrosage, gens du voyage, etc…). Or, ces prises d’eau engendrent d’inutiles recherches de fuite pour les exploitants, qui constatent des pertes sur leur réseau.

Matériel réservé à l’usage exclusif des sapeurs-pompiers. Contactez-nous pour de plus amples informations et démonstrations.

La réglementation en matière de vol d’eau

Les bouches et poteaux d’incendie sont particulièrement vulnérables. Les volumes prélevés de façon illicite, en forte croissance, incitent désormais les collectivités à investir.

Que risque-t-on à ouvrir les bouches d’incendie ?

vol d'eau Avec les vagues de chaleur caniculaire, certains n’hésitent pas à s’adonner au “street pooling”, c’est à dire à forcer les bouches d’incendie pour se rafraîchir. Mais cette pratique qui semble pour certains relever du “jeu” peut être très durement sanctionnée.

Qu’est-ce qu’on risque?

La loi prévoit une peine de cinq ans de prison et une amende allant jusqu’à 75.000 euros d’amende pour l’ouverture illégale d’une bouche. Il s’agit en effet d’une détérioration ou dégradation d’un “bien destiné à l’utilité publique et qui appartient à une personne publique” (articles 322-3 8° du code pénal).

Par ailleurs, tout prélèvement d’eau sur les bornes et poteaux d’incendie par des personnes non autorisées peut être considéré comme un vol d’énergie au sens des articles 311-2 et suivants du code pénal et sanctionné d’une peine d’emprisonnement de trois ans et de 45.000 euros d’amende

 

Avec les vagues de chaleur caniculaire, certains n’hésitent pas à s’adonner au “street pooling”, c’est à dire à forcer les bouches d’incendie pour se rafraîchir. Mais cette pratique qui semble pour certains relever du “jeu” peut être très durement sanctionnée.

Qu’est-ce qu’on risque?

La loi prévoit une peine de cinq ans de prison et une amende allant jusqu’à 75.000 euros d’amende pour l’ouverture illégale d’une bouche. Il s’agit en effet d’une détérioration ou dégradation d’un “bien destiné à l’utilité publique et qui appartient à une personne publique” (articles 322-3 8° du code pénal).

Par ailleurs, tout prélèvement d’eau sur les bornes et poteaux d’incendie par des personnes non autorisées peut être considéré comme un vol d’énergie au sens des articles 311-2 et suivants du code pénal et sanctionné d’une peine d’emprisonnement de trois ans et de 45.000 euros d’amende

vol d'eau

Lire les autres actualités ou retourner sur la page d’accueil.

Contactez-nous

 

> Localisation

> Contrôle et graissage

> Contrôle du débit et de la pression

> Rapport de conformité avec photos des hydrants

> Proposition conformité et réparation

Vérification annuelle obligatoire

Réalisez votre contrôle annuel obligatoire

Audit technique de vos bornes d’incendie

Vérification annuelle obligatoire

Réalisez votre contrôle annuel obligatoire

Audit technique de vos bornes d’incendie

SMMI : LES COMPÉTENCES ET LE SÉRIEUX D’UNE ÉQUIPE À VOTRE ÉCOUTE

Contrôle annuel obligatoire. Réparation - conformité - remplacement - installation nouvelle : borne incendie, poteau d’incendie et bouche d’incendie

intervention-sud-france